La mort n’est pas une fin

La mort n’est pas une fin

Agatha Christie

Résumé

 Égypte, 2000 ans avant J.-C.

Suite au décès de son époux, Renisenb retourne vivre auprès des siens. Lorsqu’elle revoit ses frères et ses amis, son cœur se ragaillardi car tout lui semble tel qu’il était avant qu’elle quitte la foyer familial.

Pourtant, cette paix semble s’assombrir le jour où son père, Imhotep, rentre avec, au bras, sa nouvelle concubine. Il ne faut pas longtemps pour se rendre compte de la méchanceté qui coule dans ses veines. Et peu à peu cette dernière instaure un climat malsain au cœur de la famille.

Lorsqu’elle meurt brutalement, et que tout serait sensé rentrer dans l’ordre, d’autres morts surviennent, décimant peu à peu ce qui reste de cette famille.

Est-ce l’esprit de la concubine qui cherche à assouvir sa vengeance depuis l’autre monde ?

C’est ce que vont chercher à savoir Renisenb, sa grand mère Esa et Hori, l’intendant d’imhotep.

Mon avis

« Il y a un mal qui vient de l’extérieur, qui attaque de telle sorte que tout le monde peut le voir, mais il y a aussi un autre genre de mal, une pourriture qui croît à l’intérieur et qui ne se manifeste par aucun signe visible. Elle grandit lentement, jour après jour, et à la fin le fruit est gâté, entièrement rongé par l’intérieur. »

Qui aurait pu croire que le seul livre d’Agatha Christie (oui je l’avoue) que je possédais ne serait ni une enquête d’Hercule Poirot, ni une enquête de Miss Marple ? Pourtant c’était bien le cas, et j’avoue avoir été surprise au premier abord quand j’ai découvert que l’histoire se situait 2000 ans avant J.-C.

Surprise, oui, mais dans le bon sens, car j’ai adoré me plonger dans cette enquête sortie tout droit de l’antiquité. Une époque où les enquêteurs et les policiers n’existaient pas et où les énigmes si elles devaient être résolues, le seraient par l’unique volonté des personnes concernées.

Donc, Agatha Christie nous plonge dans un drame familial dont le thème récurrent est le deuil. Ironie ou effet de style de l’auteur afin de bien nous mettre dans le bain, nous entrons dans le roman avec la mort pour guide. En effet déjà l’héroïne du roman revient en portant le deuil de son époux. Et nous apprenons rapidement que son père est un prêtre de Ka, gardien des morts. Le ton est donné, car les morts se succèdent, apportant la désolation dans le cœur de la jeune fille.

La haine grimpante et la concurrence dans l’héritage familial, que l’auteur traitent d’une main de maître, nous pousse à voir des coupables potentiels de la mort d’abord de la concubine, puis par la suite des différents membres de la famille, dans chacun des membres de la maison d’Imhotep. Et malgré tout le mal que je me suis donné pour tenter d’identifier moi-même le meurtrier, j’ai fini par me planter en beauté ^^ Et c’est là que je me dis que l’auteur m’a vraiment menée par le bout du nez 😀

Comme le disent si bien ceux qui mènent l’enquête, tout le monde, même eux, ont des raisons d’être soupçonnés. Pas un n’échappent à ce fardeau.  Pourtant, ce n’était pas faute d’essayer de garder en tête la mise en garde (voir plus haut) qu’Hori faisait à Renisenb.

Au delà d’une simple enquête, A. Christie parle de l’âme humaine, et je pense que ce n’est pas par hasard qu’elle a choisit de faire évoluer son histoire dans l’antiquité. Je le vois comme un message pour nous dire que l’humanité a toujours comporté son lot de psychopathes, de tueurs et de mal … Que même derrière des apparences de bonté, il peut toujours se cacher un mal que l’on ne peut discerner que lorsqu’il décide lui-même de se dévoiler.

« Renisenb, tu es jeune et confiante, tu crois que tout ceux que tu connais et que tu aimes sont tels qu’ils t’apparaissent et tu ne sais pas encore tout ce qu’un cœur humain peut contenir d’amer et de mauvais ! »

Au delà d’un simple polar historique, La mort n’est pas une fin est également un livre d’ambiance dans lequel on se plonge volontiers avec pour compagnon le soleil de l’Égypte et la chaleur qu’il répand sur nous. Nous sommes menés par l’enquête mais également par la langueur des personnages évoluant autour de nous, suivant les rites funéraires ancestraux, la vie et les coutumes d’une famille de l’Égypte ancienne.

Ce roman est donc non seulement savoureux par son intelligence et sa finesse dans la mise en scène criminelle, mais aussi par son apport culturel.

Je ne peux donc que vous conseiller sa lecture, qui pour les fans de l’auteur sera peut-être déstabilisant étant donné le caractère historique qu’elle a instauré. Et, pour les non initiés, comme moi, qui ne sont pas familiarisés avec les enquêtes dans la littérature, je vous promets une belle découverte !

 

Le livre

La mort n’est pas une fin

Agatha Christie

Traduit de l’anglais par Michel Le Houbie

Titre original : « Death Comes as the End »

Éditions Librairie des Champs-Elyzées

(Aujourd’hui Éditions du Masque)

Collection Club des Masques

251 pages

5.60€

Challenge concerné

agatha2j1/10

 

12 thoughts on “La mort n’est pas une fin

  1. coucou
    j’avais aussi beaucoup apprécié ce livre. Agatha Christie avait eu « peur » en écrivant ce livre, peur de commettre des erreurs, des anachronismes, pourtant, elle adorait l’egypte antique (son 2ème mari était archéologue).
    Il change des Poirot et Marple habituels. 😉
    cassie Articles récents…Top Ten TuesdayMy Profile

    • Sylly

      Je trouve qu’elle a bien réussi son défi, en tout cas je n’ai pas relevé d’erreurs (autant que je puisse en juger bien évidemment) et quand bien même, on est bien trop happé par le mystère qui plane qu’on ne s’en rendrait peut-être pas forcément compte 😉 En tout cas j’ai été ravie d’avoir fait ma connaissance avec cet auteur avec ce roman là 🙂

  2. Il y a quelques mois, dans le cadre d’un challenge sur l’Egypte ancienne auquel je participe, j’avais lu une chronique sur ce livre et avais éprouvé la même surprise que toi en découvrant un roman d’Agatha se déroulant sous l’Antiquité, et l’avais illico mis dans ma wish-list.
    Ta chronique me conforte en tout cas dans mon envie de le lire ! 😉
    Et je suis comme toi, malgré ma concentration pour démêler l’intrigue, je me plante toujours sur l’identité du meurtrier (en même temps, je ne lis pas beaucoup de policier !!^^)
    Si tu as aimé l’aspect livre d’ambiance et l’époque traitée, je ne peux m’empêcher de te conseiller Le tombeau de Saqqarah de Pauline Gedge qui est un thriller où le surnaturel et la magie s’en mêlent et dont j’ai trouvé la fin saisissante… 😉

    ps : j’aime beaucoup la nouvelle décoration de ton blog ! 🙂
    passe un bon WE !

  3. Je l’ai lu il y a fort longtemps, et à l’époque, j’avais moi aussi été étonnée et ravie que l’action se passe durant l’antiquité égyptienne. ^^ Je me souviens que j’avais trouvé le meurtrier, j’étais trop fière de moi *-* En tout cas, j’en garde un excellent souvenir ! 😀
    Je te souhaite de bien poursuivre ton challenge. 🙂

    • Sylly

      C’est vraiment un très bon livre ! Et comme toi, je n’ai pas l’habitude de lire des roman policiers, mais pour le coup, l’immersion dans l’ancienne Égypte donne vraiment une autre dimension au genre et j’ai adoré 🙂 Tu peux te lancer dans cette lecture sans sourciller car en plus d’être super sympa à lire, il est également super rapide à lire :p
      Merci, j’avais envie de changer un peu et surtout ce thème m’offre plus de liberté ^^
      Bon WE à toi aussi 😉 Bisous !

    • Sylly

      Hihi, j’avoue avoir tourné en rond sur les meurtriers potentiels. Le vrai m’a traversé l’esprit plus d’une fois, mais un autre prenait sa place systématiquement … Bon, faut que j’aiguise mes antennes pour ma prochaine sortie dans le monde de Christie ^^
      Merci 😉 D’ailleurs, une suggestion ??

  4. Ce livre est dans ma PAL, il faudrait que je l’en sorte. Je ne sais pas bien par quoi commencer pour le challenge…
    Anaïs LeMilleFeuilles Articles récents…Sukkwan Island, de David VannMy Profile

    • Sylly

      Celui-ci est très bien, et très rapide à lire, si tu veux commencer en douceur 😉
      Moi il faut que j’en trouve un nouveau maintenant ^^

  5. Sincèrement je savais même pas qu’il existait mais il a l’air très bien^^
    Dune Articles récents…Un amour de geekMy Profile

    • Sylly

      ^^
      En effet il est très prenant, on rentre bien vite dans l’histoire et ses mystères ^^

  6. J’aime bien cette auteure mais je ne connaissais pas celui-ci et je ne sais pas si je m’y mettrai vu ton avis…

    • Sylly

      Ah ??? Qu’est ce qui te déplait ? Mon avis n’étant pas négatif du tout, je serais curieuse de savoir ce qui ne te plaît pas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

CommentLuv badge