Histoires grecques

Histoires Grecques

Maurice Sartre

Quatrième de Couverture

Une monnaie, une page de rhétorique, une dédicace, rien n’est insignifiant pour l’historien. Puisant librement dans les matériaux laissés par les Grecs et leurs émules de la Sicile au Soudan, de l’Attique à l’Asie centrale, Maurice Sartre brosse une quarantaine de séquences qui abordent les aspects majeurs de la civilisation grecque. De la naissance de la cité aux IXe – VIIIe siècle av. J. C. au meurtre d’Hypathie à Alexandrie en 415 apr. J. C. , se dégage peu à peu à travers ces Histoires grecques, originales et exemplaires, une vision d’ensemble de ce que fut, pendant plus de quinze siècles, cette civilisation ; une civilisation si séduisante qu’elle finit par s’imposer comme « la » civilisation.

Mon Avis

Toujours en tain de rechercher à nourrir ma curiosité passionnelle pour l’antiquité grecque, j’ai à nouveau parcouru les étagères de la médiathèque pour y déloger ce livre …

Maurice Sartre ou comment parcourir plus d’un millénaire en 450 pages … Honnêtement le pari est assez bien réussi, et j’ai aimé le parti qu’il a pris pour nous plonger dans l’antiquité de façon tout à fait originale.

En effet, je me suis fait un peu l’effet de suivre les traces d’un archéologue. Tout simplement parce que chaque chapitre du livre est issu d’un morceau de l’histoire grecque (une inscription sur une stèle, une pièce de monnaie, une légende, voire une prophétie etc.) et tout cela dans une chronologie parfaite et qui si les unes après les autres, les histoires ne montrent pas forcément la force de ce choix, une fois le livre terminé et sa globalité mise en relief, on obtient une logique et un point de vu très riche de ces enchainements.

En effet les « histoires » évoquées et puis détaillées, ne sont évidemment pas choisies au hasard et prennent évidemment leur source sur les points essentiels de l’antiquité grecque, de la création de la Cité en passant par tout ce qui aura rendu cette civilisation Grande (que ce soit la monnaie, les gymnases, l’éducation, l’armée, la religion, la colonisation grecque, et tant d’autres choses), jusqu’à sa « déchéance » après l’arrivée du christianisme.

Ce qui me plait dans ce genre d’essai c’est justement cette prise de risque… sortir des sentiers battus pour nous montrer cette partie incroyable de l’histoire en utilisant d’autres formats que ceux habituellement utilisés et généralement rébarbatifs. En lisant Maurice Sartre, j’ai découvert beaucoup de choses tout ayant la sensation un peu ludique de suivre un jeu de pistes, et j’ai beaucoup apprécié.

Je n’irai pas jusqu’à dire que chaque chapitre m’a passionné, bien évidemment que non, mais dans sa généralité, j’ai eu la sensation de refermer ce livre en ayant appris énormément de choses, il m’a laissé songeuse, repensant à ce que j’avais lu, essayant de me rappeler des détails et apercevant que oui j’ai traversé plus d’un millénaire comme si j’allais à la cueillette … par morceaux choisis judicieusement, j’ai eu une vue générale de ce qu’était la l’antiquité grecque.

Le Livre

Histoires Grecques

Maurice Sartre

Edition du Seuil

Collection Histoire

458 pages

2006

10.10€

Challenge

challenge l'odyssee grecque

8ème lecture

2 thoughts on “Histoires grecques

  1. C’est effectivement un procédé original et intéressant de choisir un matériau archéologique bien précis pour développer ensuite des explications didactiques… Ta chronique me donne vraiment envie de lire cet essai !

    • Sylly

      Oui hein ^^ Je dois dire que pour l’instant j’ai eu assez de chance quant aux essais sur lesquels je suis tombée, espérons que ça dure ^^
      Ce livre est bourré d’anecdote vraiment sympa en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

CommentLuv badge